Atteindre des cimes de plaisir

Intégrer la brigade d’un restaurant gastronomique et avoir des étoiles plein la tête. Surprendre un bouquetin au détour d’un sentier et réveiller l’enfant qui sommeille en nous. La Vallée des Belleville ravive chez vous des émotions et des sensations que vous croyiez oubliées…

1502m.

S’inviter dans les cuisines d’un étoilé

On n’a pas tous les jours la chance de déguster un repas dans un restaurant triplement étoilé… et encore moins de rejoindre sa brigade le temps d’un service ! Le restaurant René et Maxime Meilleur vous offre la possibilité de vous immerger une demi-journée dans ses cuisines. Ici, pas question de rester les bras croisés : vous êtes intégré à la brigade et invité à mettre la main à la pâte. Rendez-vous dès 9h pour un passage par tous les postes, de la viande à la boulangerie en passant par les mises en bouche, etc. avant un déjeuner avec l’équipe à 11h30 pour reprendre des forces avant le coup de feu du service du midi.

1784m.

Grimper comme une araignée et voler comme un oiseau

Voilà une des rares occasions de vous réjouir de vous trouver au pied du mur. Aux parcs Montagne Aventures des Menuires et de Val Thorens ou à l’assaut des via Ferrata du Cochet à Saint-Martin-de-Beville ou du Levassaix aux Menuires, vous grimpez, vous travaillez vos points d’appui, vous crapahutez et vous travaillez votre équilibre sur des parcours adaptés à toutes les tailles de jambes. Sur les passerelles, les ponts de singe, les échelles ou les étriers, vous vivez le frisson du vertige et de la grimpe en toute sécurité, assuré par un baudrier ou la “ligne de vie”. Aux parcs Montagne Aventures, la récompense est à la mesure de l’effort, avec un survol les pieds dans le vide du Plan de l’Eau ou du lac des Grenouilles en tyrolienne !

1645m.

Émoustiller ses papilles avec les spécialités locales

Vous immerger dans la culture bellevilloise, c’est aussi enrichir votre vocabulaire de nouveaux mots qui mettent l’eau à la bouche. Vous connaissiez déjà la fondue savoyarde, la tartiflette, la Tomme de Savoie, le beaufort ou même la croziflette. Vous vous régalerez aussi de sérac, rissoles, farçon sucré, cruche, diots et d’autres spécialités aux sonorités qui chantent la gourmandise et le partage. Pour cela, il vous suffit de pousser la porte des auberges, des refuges d’altitude, restaurants et épiceries et de vous laisser submerger par le plaisir des papilles.

2845m.

Se reconnecter à l’essentiel dans le parc de la Vanoise

Avec 107 montagnes de plus de 3000 mètres d’altitude, le parc de la Vanoise aligne les chiffres qui donnent le vertige. Pour trouver votre chemin sur les 500 km de sentiers, les accompagnateurs en montagne vous aident à sortir des randonnées battues. Effleurer les linaigrettes et les fleurs de montagne du bout des doigts, guetter les cornes d’un bouquetin ou le sifflement d’une marmotte, plonger les pieds dans les eaux revigorantes du lac des Fées, méditer devant un panorama à perte de vue : respirez… dans le Parc de la Vanoise, la déconnexion est là, au bout du sentier.